Histoire / Bibliographie

Article sur André, Daniel et Robin CURTIT

Introduction

900 ans, que la Famille Curtit règle le temps, du plus connu, André co-fondateur du MIH à Robin, dernier d’une lignée dans le monde de la mesure du temps. Ils ont façonné la ville de La Chaux-de-Fonds, embelli le Canton de Neuchâtel et aujourd’hui, le petit-fils reprend le flambeau d’une famille reconnu dans ce monde.

André Curtit, Père de Daniel et Grand-père de Robin, fit son apprentissage
Il fut l’un des enseignant du « TECH », l’école d’horlogerie de La Chaux-de-Fonds, pendant 26 ans. Il est le précurseur de la restauration de pendule ancienne, il lança l’idée de créer une formation spécifique qui aujourd’hui encore permet de faire cette spécialisation reconnue mondialement.
Il s’est surtout distingué par son travail au sein du MIH, il a d’abord été le premier conservateur professionnel de l’ancien musée établi au sein-même de l’École Technique, il fût, ensuite, en 19 le co-fondateur et premier conservateur du nouveau musée, il réalisa des expositions jamais égalée comme « la main et l’outil » et une sur Abraham-Louis Breguet. Il fut également à cette période, expert à la foire des antiquaires de Lausanne. Contrôleur des prix à la Foire de Bâle
À sa retraite, il fut archiviste pour la maison Breguet à Paris, il s’en allait une semaine par mois pendant des années pour établir des certificats d’authenticité des collectionneurs. Breguet à numéroté ses pièces dans des fichiers.

Restauration spéciale, dans son temps privé, à sorti une pièce du musée, s’appelant, le « grand Magicien ». À restaurer sur plusieurs année, magicien animé, pose une question, après 30 seconde la réponse arrive.

Il transmit sa passion à son fils, Daniel, qui aujourd’hui encore travaille comme consultant pour le MIH, maître Horloger et spécialiste de la vieille pendule.
Il fit ses armes à l’École d’Horlogerie en 1966, pour pratiquer la formation CFC horloger rhabilleur
De 1970-72 il fait une spécialisation, il en fut l’un des premiers d’ailleurs (sur 3) nouveau technicien en restauration d’horlogerie ancienne, option pendule, filière demandée par André Curtit de faire une spécialisation horlogère, d’une année, qui a abouti à cette formation de technicien. Le directeur a lancé ses 3 mousquetaires dans le secteur en microtechnique, car à l’époque rien n’étais programmé.
En 2017 cette formation existe toujours. Partie pratique de la formation fait au MIH pendant 15 ans, et délocalisé au Locle, à la fermeture de l’école technique de la chaux-de-Fonds.
Fin 1972 à fin 1978, Chronométrie Beyer Zurich, comme restaurateur des pièces du musée au sous-sol, petit musée privé du magasin, montrant la passion et la collection de M. Théodore Beyer.
1978 sollicité pour reprendre un poste au centre de restauration du MIH comme restaurateur. Jusqu’en septembre 2012, date de la retraite. Il reste néanmoins un consultant très demandé pour différentes pièces jusqu’à aujourd’hui.
Ses restaurations particulières sont :
Pendule pyramide Breguet, restauration à 2 personnes. À Paris.
Pendule astronomique Detouche de grande envergure (2m de hauteur) à Paris. Après 2000
Pendule astronomique à sphère mouvante avec complication quantième perpétuel, situé sur personnage en bronze d’Atlas (titan grec), signée Antide Janvier, grand horloger français fin XVIIIe début XIXe. Restauré après 2000
Les 2 éléphant de grande dimension, en 2012, présenté dans l’exposition automate et merveille en 2012. Fais par la maison Cox de Londres.
Grande Cage à oiseau chanteur, Attribué à Jacquet-Droz, en 2006.
L’Horloge de la Ferme

Copyright © curtitswisswatches.ch 2017 All rights reserved.